L'élevage et la reproduction des gerbilles


Introduction

Vous vous êtes retrouvé(e) avec un couple de gerbilles par accident et maintenant vous ne savez pas quoi faire ? Classique.

Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de gens à qui ça arrive. Heureusement, on est là pour ça ! Lisez les traductions ci-dessus pour savoir quoi faire, et en attendant, profitez bien de vos bébés gerbilles :

Informations

Durée de la gestation de 24 à 28 jours, en général 25 ; allongement de la gestation jusqu'à 42 jours lorsque la portée précédente n'est pas encore sevrée. La mère devient visiblement “grosse” à partir de la 2e semaine de gestation environ.

Nombre de bébés : de 2 à 10, moyenne 4 à 6 (record du monde : 12 tous vivants ! )

Les premiers jours...

  • J0 : les bébés naissent nus, sourds, aveugles, dépourvus de dents, mais ” sonorisés ”. Ils sont rouge foncé et fripés à la naissance et couinent immédiatement et presque en permanence. S'il y a des taches sombres à la place des yeux, ils auront les yeux noirs - sinon, roses ou rouges foncés. La mise bas peut prendre quelques heures, la mère s'enroulant sur elle-même et aidant les bébés à naître. La mise bas a généralement lieu pendant la matinée, ou en fin d'après-midi. Comptez les bébés aussitôt que possible mais sans déranger la mère (pendant une de ses absences pour s'alimenter par exemple) ; une mère nerveuse peut rejeter ses bébés si on la dérange trop. Connaître le nombre de bébés initial permettra de savoir s'il en “manque” par la suite ; en effet la mère consomme les corps de bébés morts (de maladies, de froid) et une diminution du nombre de bébés permet de déceler d'éventuelles anomalies. Assurez-vous que la mère allaite bien ses bébés. On peut apercevoir par transparence leur estomac qui fait une petite poche blanche lorsqu'il est plein de lait. Il faudrait éviter d'enlever le père lors de la naissance, car il aide beaucoup à élever les petits (les tient au chaud, les ramène au nid, … ) Les parents s'accouplent à nouveau dès la naissance.

Pour éviter d'avoir de nombreuses autres portées, deux options :

  • séparer les parents juste avant la naissance et laisser la mère élever seule ses bébés (assez lourd)
  • laisser les parents ensemble jusqu'à ce que les petits deviennent autonomes (5-6 semaines), et ensuite placer un mâle avec le père et une femelle avec la mère. La femelle aidera la mère à élever sa 2e portée, et ensuite il n'y en aura pas d'autre. (La 2e portée est décalée afin que la mise bas ait lieu lorsque les bébés précédents sont indépendants.)
  • J+1 : les bébés deviennent plutôt roses.
  • J+2 : ils commencent à acquérir une pigmentation. Des bébés foncés donneront des couleurs foncées, des bébés rose clair donneront des couleurs claires. Des taches oculaires sombres donneront des yeux noirs, et des taches rouges ou roses donneront des yeux rouges ou roses. Par exemple pour des futurs agouti (bruns à ventre blanc), ils deviendront gris-noir sur le dos et resteront rose sous le ventre. Des (futures) taches blanches resteront rose clair.
  • J+3 : leur mobilité augmente et ils sont toujours aussi bruyants. Au fur et à mesure de leur développement, ils couineront de moins en moins, jusqu'à pratiquement plus du tout lorsque ils auront environ 1 mois.
  • J+4 : leurs oreilles s'ouvrent !
  • J6 : on commence à apercevoir leurs premiers poils. Par exemple les agoutis auront de tout petits poils noirs.
  • J+8 : pour les agoutis par exemple, les premières traces de brun apparaissent sur la robe de base noire. A partir de la première semaine, et si la mère est en confiance, on peut commencer à les manipuler avec précaution pour les habituer aux contacts humains. (Ils rampent partout sans souci du moindre danger dont ils sont d'ailleurs inconscients, et peuvent faire des chutes de très haut ! Toujours se placer au-dessus d'un lit au d'un canapé pour les manipuler à cet âge.)
  • J+10 : sexage des bébés : les femelles ont sur le ventre deux rangées de 4 petites ” papilles ” roses foncées qui se trouvent au niveau de leurs pattes antérieures, sur leur ventre, et les dernières au niveau des pattes postérieurs (presque sur les cuisses). Les bébés qui n'en ont pas… sont mâles !

N.B. : lorsque les poils poussent sur le ventre, le sexage devient à nouveau malaisé, puis redevient possible à partir de 3 semaines. Ils ne seront pas encore matures à ce moment-là, donc ça ne présente aucun risque.

  • J+15 : les bébés sont très mobiles. Ils ont maintenant des dents.
  • J+17 : ouverture des yeux ! en 1 ou 2 jours, tous les bébés de la portée auront les yeux ouverts. C'est le début d'une alimentation solide, les bébés se sevrant tous seuls. (Ca ne signifie pas que l'on peut les séparer de leur mère.)

Il faut attendre au moins 5 semaines, et si possible 6, avant de séparer les petits de leur mère. De vivre avec elle, ainsi qu'avec les autres bébés de la portée, leur permet d'apprendre les comportements sociaux, alimentaires, sexuels, etc. Les petits ne deviennent pas sexuellement matures avant 3 mois pour les mâles, 2 mois pour les femelles.

N.B. : les jours indiqués pour le développement des bébés peuvent varier un peu.

Soins particuliers à assurer :

  • une alimentation assez riche en protéines pour la femelle gestante (proportion assez importante de céréales, possibilité d'ajouter des croquettes pour chats ou chiens, ou du lait en poudre), et toujours de l'eau à disposition
  • de la tranquillité, surtout vers la fin de la gestation
  • de quoi construire un ” nid ” pour la mise bas (foin, kleenex,…). Éviter le coton, car on dit que les fibres peuvent “étrangler” les membres des petits et couper la circulation ; mais bon, certains utilisent du coton depuis des années et n'ont jamais eu de problèmes.
  • éviter la litière en sapin que l'on achète généralement. Au moment du sevrage, elle peut donner lieu à des infections respiratoires chez les petits. On trouve en animaleries des litières végétales à base de paille, de cellulose de chanvre, ou de maïs (au rayon litières pour chats). Toutes sortes de litières sont acceptables du moment qu'il n'y a ni sapin, ni cèdre, et qu'elles ne sont pas parfumées ou traitées. Elles sont plus chères, bien sûr, mais ce n'est que pour quelques semaines…

Vous voulez faire de l'élevage ? C'est autre chose...

Il faut du temps, être très disponible, avoir aussi de la place, et accessoirement de l'argent, car les cages (notamment mais il n'y a pas que ça) coûtent assez cher, et quand il faut en acheter plusieurs…

Il faut du temps pour s'en occuper tous les jours, de la place pour mettre toutes les cages (enfin, ça dépend de l'importance de l'élevage - mais ça va très vite!) et - malheureusement - il faut aussi de l'argent, déjà pour les cages, et aussi parce que 20 gerbilles ça mange beaucoup plus que deux, et il faut multiplier par autant toutes les fournitures habituelles… En outre les gerbilles sont très prolifiques, et il faut être sûr de pouvoir placer vos bébés. Pensez qu'une femelle entre en activité sexuelle à 12 semaines, et ce pour 18 mois, et qu'elle produit une portée (4 à 8 petits) toutes les 5 semaines !

Avant de vous rendre compte de ce qui se sera passé, vous en aurez jusqu'à ne plus savoir qu'en faire …

Il faut donc des débouchés !

De nombreuses animaleries refusent les gerbilles venant de particuliers. Certaines les prennent, souvent à titre gracieux, parfois contre de la nourriture, mais vous les payent très rarement. Évidemment, ça dépend si ils en ont déjà beaucoup en stock qui ne partent pas, ils peuvent toujours les refuser…

Vous pouvez aussi mettre des petites annonces, dans les magasins de votre quartier, les journaux de petites annonces, sur le site www.rongeurs.net… Et enfin, vous pouvez mettre une petite annonce aussi sur le site de l'Association des Gerbilles Francophones !

Mais si vous êtes toujours convaincu(e)… alors vous découvrirez la joie d'assister à la naissance de vos “p'tits bouts”, de les voir grandir pas à pas, manger leur première graine, passer d'une petite boule de poils ébouriffée et électrique à une nouvelle gerbille adulte - votre gerbille !

    Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed