La mérione Shawi


La mérione Shawi


Présentation

Elle a été découverte par Rozet en 1823, dans la région d’Alger. Elle est également connue sous le nom de mérione de Shaw.

C’est l’une des plus grosses gerbilles (jusqu’à 250 g adulte) elle est diurne surtout en hiver. Elle fréquente des zones très variées à sol argileux ou sableux moins fréquemment rocheux.

Endémique de l’Afrique du nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte), elle ne vit que dans le nord du Sahara ou elle est en compétition avec une autre espèce saharienne Mérione Libycus. On la rencontre au Maroc (Goulimine, revers sud de l’Atlas jusqu’à Figuig), en Algérie (régions cultivées de Biskra à Laghouat), en Tunisie (Gafsa, Tozeur, Gabès, Zarzis, Djerba), en Libye (régions côtières de Tripolitaine et de Cyrénaïque), en Egypte (côte méditerranéenne).


Mérione de Shaw


Carte d’identité :

C’est la plus grande mérione de la zone saharienne à la queue aussi longue que le corps et aux oreilles proéminentes de profil.

  • Longueur du corps : 140 à 200 mm
  • Longueur de la queue : 140 à 180 mm
  • Longueur des pattes arrière : 30 à 42 mm
  • Longueur des oreilles : 19 mm
  • Poids moyen : 250 gr
  • Formule dentaire:
    • 1I,0C,0P,3M
    • 1I,0C,0P,3M
  • Pelage dorsal : agouti gris ou agouti doré clair.
  • Ventre blanc parfois marqué de jaune, poitrine jaune clair
  • Petite tache blanche post auriculaire.
  • Oreilles pigmentées, bordures sombres.
  • Soles palmaires nues.
  • Soles plantaires partiellement velues.
  • Griffes blanches
  • Queue bicolore : base grise terminée par une importante touffe de poils noirs ou bruns.


La mérione Shawi


Habitât

Dans la nature partiellement diurne surtout l’hiver, elle fréquente des milieux très variés à sols argileux ou sableux parfois rocheux.

Elle s’installe facilement dans les cultures.

Elle creuse son terrier sous une éminence, un buisson entre 10 et 40 cm de profondeur. Ce terrier est un ensemble complexe de galeries avec de nombreux cul-de-sac et orifices. Plusieurs gerbilles occupent le même terrier, la densité des occupants est souvent très élevée.

Alimentation

Cette mérione apprécie les végétaux : fruits, feuilles, graines, tiges mais elle se nourrit également de petits insectes. Les prélèvements en végétaux sont souvent importants dans les cultures du fait de leur grande taille et de leurs besoins, ce qui la rend indésirable et souvent considérée comme nuisible.

Reproduction

La femelle met bas de mars à septembre après une gestation de 21 à 25 jours.

Chaque femelle donne vie en moyenne à 3 à 4 portées par an.

La portée est composée en moyenne de 5 à 6 petits en moyenne qui naissent nus et aveugles et qui n’ouvriront les yeux que 16 à 20 jours après leur naissance.

Cette espèce est assez paisible et très sociable, la colonie reste très soudée et organisée pour faire face aux divers dangers.

Manipulation

C’est la plus docile des trois mériones sahariennes en captivité.


Auteur : Aline DARRAS.


    Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed