Writing /var/www/gerbilles.fr/www/http/data/meta/especes/gerbille_libycus.meta failed

La mérione Libycus


La mérione Libycus


Présentation

Découverte par Lichtentein en 1823, elles est plus souvent appelée mérione de Lybie.

C’est la concurrente directe de la Mérione Shawi mais beaucoup plus petite de taille (100 à 120g). Elle est partiellement diurne.

On la rencontre dans la totalité du Sahara à l’exclusion des marges septentrionales et méridionales. C’est une espèce saharo-sindienne que l’on trouve jusqu’au désert de Gobi.


Mérione de Lybie


Carte d’identité :

C’est une mérione de grande taille, au pelage assez sombre, aux soles partiellement recouvertes de poils. Elle possède une queue aussi longue que le corps terminée par un pinceau bien marqué.

  • Longueur du corps : 142 à 170 mm
  • Longueur de la queue : 145 à 150 mm
  • Longueur des pattes arrière : 35 à 40 mm
  • Longueur des oreilles : 20 mm
  • Poids moyen : 80 à 120 gr
  • Formule dentaire :
    • 1I,0C,0P,3M
    • 1I,0C,0P,3M
  • Pelage dorsal : fauve à la tiqueture grise.
  • Flancs : soulignés par une étroite ligne orangée.
  • Ventre : blanc, rares taches crème sur la poitrine.
  • Tache post-auriculaire blanche et taches grises près des yeux et sous les oreilles.
  • Oreilles non pigmentées recouvertes de poils chamois qui donnent un aspect clair.
  • Les pattes sont blanches, les griffes foncées ou noires.
  • Queue bicolore : base rougeâtre terminée par un fort pinceau de poils noirs.

Habitât

Dans la nature, la mérione Libycus fréquente des biotopes très variés à végétation et terrain plat. Zones sableuses, rocheuses, salées, rives d’oueds, plateaux sont les terrains favoris de cette gerbille, où elle trouve de la végétation.

Le terrier est complexe, les galeries sont creusées entre les racines d’un buisson, les orifices sont nombreux. Cette mérione peut vivre en solitaire ou en famille, elle est partiellement diurne.

Alimentation

Elle se nourrit uniquement de végétaux : graines, fruits citrullus, colocynthus, etc

Reproduction

La reproduction a lieu d’avril à septembre, après une gestation de 22 à 25 jours, la femelle donne naissance à une portée de 2 à 7 petits (le plus souvent 5 ou 6) qui naîtront nus et aveugles. Les petits yeux s’ouvriront entre le 15e et le 17e jour de leur vie.

Elle peut vivre en solitaire ou en famille dans des terriers dont les galeries sont creusées dans les racines des buissons avec de nombreuses sorties. Elle se reproduit d’avril à septembre.

Manipulation

Contrairement à la Mérione Shawi , celle ci est assez agressive envers les humains, difficile à apprivoiser comme animal de compagnie.

C’est même l’espèce la plus agressive des trois mériones sahariennes, tellement elle est difficile à manipuler en captivité.

Elle ne fait pas partie des espèces protégées et n’est pas considérée comme nuisible par la population locale.


Auteur : Aline DARRAS.


    Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed